Connexion avec un réseau social:

Le pillage archéologique s'expose au musée de St Germain

Articles, livres, émissions, vidéos en rapport avec la détection et l'histoire
Avatar de l’utilisateur
Don Salluste de Bazan
Expert en identifications du forum
Expert en identifications du forum
 
Msg(s) : 13660
Inscription : Sam 21 Oct, 2006 11:01 am
Medals: 7
Médaille du clown (1) Pilier du forum (1) Top contributeur (1) Trackeur de jaune (1) Membre d'Honneur du Forum (1)
Expert en identification (1) Déclaration de trouvaille (1)
Reputation: 503
Merci !

Le pillage archéologique s'expose au musée de St Germain

par Don Salluste de Bazan » Dim 10 Juil, 2022 3:59 pm

https://www.lefigaro.fr/culture/patrimo ... e-20220710

"Un secteur de l'exposition Passé volé s'attarde ainsi sur le cas britannique. Depuis 1996, les fouilleurs d'Angleterre et du Pays de Galles sont ainsi encouragés à jouer le jeu de l'enregistrement de leurs découvertes. Certaines sont déclarées trésor national et rachetées ; les plus belles trouvailles s'exposent dans une salle du British Museum. Un modèle à suivre ? Pas selon la doctrine patrimoniale française, alignée sur celle de l'Italie.

«C'est une catastrophe, déplore Daniel Roger. Cela a donné naissance à une exploitation quasi industrielle de l'archéologie. Certains se félicitent même que tous les trésors seront bientôt trouvés. Mais que restera-t-il alors pour nos enfants et nos petits-enfants qui, dans un siècle, sauront beaucoup mieux fouiller qu'aujourd'hui ? Ferait-on pareil à Pompéi ?» Traiter des antiquités pillées reste un exercice de la frustration. L'amertume du sujet pointe dès l'entrée de l'exposition, où trône une vitrine vide, nue à dessein. Le cartel de ce néant sous verre ? «Objet pillé. Matériau inconnu. Date inconnue. Provenance inconnue.» Ou comment le pillage tue l'histoire et étrangle les morts."

Ridicule et hypocrite ! Lui même le dit : "«Les sites archéologiques ne sont pas une ressource renouvelable», se désole Daniel Roger. Que ce soit un peu plus tôt ou plus tard, les sites archéologiques auront donné tout ce qu'ils ont à donner. Dans le cas des trouvailles faites par les prospecteurs en Angleterre, elles sont toutes déclarées, étudiées par des archéologues et répertoriées. Tout est connu et rien n'est perdu; sauf la frustration pour certains archéologues (français par exemple) de ne pas avoir fait la découverte eux-même. Et justement, j'ai écouté un peu plus tôt à la radio le reportage d'un célèbre archéologue qui disait que de trouver des objets archéologiques relevait non seulement de l'étude mais aussi de la chance, et que certains grands archéologues malgré toute leur connaissance n'avait jamais fait de grandes découvertes alors que d'autres, passant derrière eux, en avaient fait.
  • 0

MERCI DE CHANGER LE TITRE (bouton "editer") DE VOTRE DEMANDE UNE FOIS QUE VOTRE OBJET A ETE IDENTIFIE.


Image
Image

Retour vers Culture, Livres & Médias

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 38 invité(s)

Reputation System ©'