Tonalités et réglages sonores d’un détecteur de métaux : 15 modèles testés pour vous

Dans Comparatifs, Guides d'achat, Vidéos Détecteurs

Une des questions qui revient souvent lors de l’achat d’un détecteur renvoie à la façon dont bipe la machine sur tel ou tel type de cible. Qu’il s’agisse du nombre de tons, des réglages ou de la qualité sonore, les détecteurs ne sont pas tous à égalité. Au même titre que la fréquence ou le type de disque, l’aspect sonore est un élément déterminant à prendre en compte lors de votre acquisition. Nous avons mis en ligne une vidéo ci-dessus qui illustre cet article.

Monoton ou multiton ?

Les détecteurs monotons sont généralement plus anciens. Quel que soit le métal de la cible, la tonalité reste la même. La présence d’un petit objet en fer est, elle, signalée par une coupure ou un crachotement. Les Detech Reacher, EDS 2 plus, ainsi que les Tesoro sont des machines qui entrent dans cette catégorie. Certains prospecteurs ayant des difficultés auditives préfèrent ce genre d’appareils. Sachez qu’il existe des détecteurs monotons comme le Tesoro Tejon qui permettent de régler la tonalité de l’unique son qui sort du haut-parleur et de l’adapter à votre oreille. Toutefois, comme l’expliquait Alain dans l’article précédent, une fois qu’on a gouté au multiton il devient difficile de s’en passer. Le confort de détection est bien meilleur sur le nouveau Chaser multiton que sur l’ancien EDS 2 Plus, lui monoton.
Les fabricants l’ont bien compris, c’est pourquoi depuis 15 ans, même sur des appareils d’entrée de gamme, ils optent pour une identification sonore multiton de la cible.
Les détecteurs multiton mettent à votre disposition 2, 3, 4 voire même 5 tons. La tonalité dépend de la conductivité de la cible. Comme vous pouvez l’entendre dans la vidéo, un objet en fer sonnera en grave, un objet faiblement conducteur en medium alors qu’un objet très conducteur, lui, sonnera en aigu. Certains fabricants comme Teknetics ou Fisher ont même crée des sons spécialement pour l’aluminium. Certains objets en fer et en bronze sonneront ainsi en grave et en aigu selon leur position dans le sol.

Une qualité sonore hétérogène selon les modèles

Dans la vidéo que nous avons réalisée, vous vous apercevrez que sur les 15 modèles présentés certains offrent un son net et court, d’autres un son moins net, nasillard ou plus long. Ainsi chez Garrett, les ACE ont toujours souffert du problème de «bruit de cloche» et d’une faible réactivité. On retrouve ce défaut sur l’AT PRO et le GTI. L’AT GOLD, lui, a des sons plus nets. Garrett a également optimisé le rendu sonore sur le nouvelle série «i», mais cela reste insuffisant à ce qui est proposé dans la même gamme de prix chez Fisher, Teknetics ou même White’s.
En fonction de l’éloignement de la cible par rapport au disque, l’intensité sonore est susceptible de varier. Si la cible est profonde alors le son est faible, d’où la nécessité de toujours prospecter avec un casque. Sur d’autres appareils, le son reste le même que la cible soit proche ou non du disque.
Dans de très nombreux cas, la sonorité est issue directement du signal reçu par l’appareil, retraitée et/ou amplifiée pour la rendre audible. Ce signal bien souvent analogique constitue bien souvent la signature du détecteur. Ce qu’on «entend» est donc ce que «voit» le détecteur. Le son entendu est quasiment la copie conforme de ce que détecte l’antenne ; le son n’est pas créé ex nihilo, il n’est pas fabriqué à partir de rien. L’homme de ne peut pas naturellement entendre «le signal» émis par la réponse de la cible. Le signal est donc modifié et amplifié pour pouvoir être audible. On parle de réechantillonage.
Prenons l’exemple du Teknetics T2. Il vous donne deux possibilités d’analyse de cible.
La première, présente dans les modes sonores 1 et 2, est la discrimination continue. Dans ce mode il y a moins de traitement sonore. Avec cette manière de faire vous obtenez un son plus long, qui vous donne une idée, un ressenti, sur la taille et la profondeur de la cible. L’identification sonore demeure précise, mais l’identification visuelle, c’est à dire le chiffre affiché sur l’écran, lui, l’est moins. Nous vous recommandons cette méthode dans les endroits peu pollués.
La deuxième méthode est la discrimination échantillonnée (« sampled discrimination »). Le son est
beaucoup plus court. C’est le T2 qui fait une moyenne des informations recueillies et propose un son medium, grave ou aigu. Dans ce mode, le son est donc traité davantage que le mode précédent. Les utilisateurs de T2 auront noté que la tonalité peut varier de chaque côté du balayage, une cible pouvant sonner tantôt aigu tantôt medium ou grave. L’échantillonnage élimine cela. Hélas, vous perdez la richesse de l’analyse sonore qui vous permettait de deviner la taille ou la profondeur de la cible. Dans le mode échantillonné, l’analyse visuelle sur l’écran est beaucoup plus précise car l’information est moins davantage traitée et transformée. Nous vous recommandons ce mode pour les terrains pollués.
Vous l’aurez compris, certains détecteurs de métaux offrent des possibilités importantes de traitement et des réglages sonores plus ou moins avancés.

Un large éventail de réglages sonores

Voici le type de réglages sonores que vous pouvez trouver dans un détecteur.
Volume sonore: Croyez-le ou pas, certains appareils sont dépourvus de réglage de volume sonore comme les Garrett ACE/AT. Ce n’est pas rédhibitoire, puisque l’usage d’un casque avec réglage du volume permet de compenser ce défaut.
Volume FER: Le volume fer est indépendant du volume audio général. Il permet de régler le volume de la tonalité grave. En anglais, on appelle cette fonction IRON AUDIO. On la retrouve sur la plupart des appareils haut de gamme. Teknetics a implémenté cette fonctionnalité sur son Eurotek PRO qui ne coute que 299 euros. Si vous êtes sur un terrain pollué, vous ne voudrez pas entendre sans cesse des signaux graves, d’où l’intérêt de pouvoir ajuster le volume de cette tonalité grave pour limiter cette pollution sonore. Au contraire, sur un terrain propre, entendre les sons graves peut vous permettre de localiser les clous et débris de fer témoignant d’un ancien lieu de vie ou d’un lieu de passage.
Variation de tonalité: Sur un appareil monoton, elle permet de rendre aigu ou grave l’unique ton du détecteur. Sur certains détecteurs comme les Tesoro Cortes (mode Sum) ou les Teknetics T2, le mode DP (Delta Pitch, mode Pitch) permet d’en savoir plus sur la nature de la cible en faisant varier la tonalité cette fois en multiton. Dans ce mode, la tonalité monte ou descend, voir reste stable au fur et àmesure que vous balayez. Si le son varie peu ou reste constant la cible aura plus de chance d’être intéressante. Une capsule produira de fortes variations sonores (la variation ou « Delta » entre l’aigu et le medium sera important, d’où le nom Delta Pitch).
Vbreak: Ce point de rupture permet de définir à partir de quel niveau de conductivité de la cible, cette dernière sonne en grave ou pas. Cette technologie est propre à Fisher et Teknetics et est utilisée sur les F19 et G2 UPG.
Boost audio petite cible: Ce réglage également appelé réponse audio permet d’augmenter le volume sonore des petites cibles en profondeur afin de ne pas manquer ces dernières. On retrouve cette fonctionnalité chez Minelab.
Ton spécial: Teknetics et Fisher on crée des tonalités spéciales pour certains métaux comme l’aluminium. Sur le T2 on retrouve cela sur le mode 3b avec l’aluminium produira un son moins net que dans autres modes. Sur le F44, les tirettes en aluminium produisent un son bas, mi-grave mi-medium.
Ton customisable: Sur son F44 Fisher donne la possibilité d’assigner l’une des 5 tonalités en fonction de la conductivité de la cible.
Sur d’autres détecteurs très complexes on peut aller encore plus loin en assignant le son grave (202 Hz) a une plage de conductivité. Plus la fréquence en Hz augmente plus le son est aigu.
VCO: Cela signifie «Voltage Controled Oscilator». Les signaux reçus par la bobine sont transmis sous forme d’impulsion électrique qui sera elle-même transformée en son. Plus la cible est proche ou importante en taille, plus le volume sonore est élevé. Concrètement, le VCO c’est ce son de «canard» très apprécié que vous entendez sur les cibles moyennement conductrices sur un G2, un F22/F44 ou un Eurotek.

tons et sons d un detecteur de metal

Ci-dessus, le F44 que nous avons testé dans le n°59 et ici est un appareil innovant au niveau des réglages sonores qu’il propose compte tenu de son prix raisonnable. L’échelle de conductivité qui va de FE à 9 est synonyme de tonalité grave dans les segments bas (Fe-2). Plus le son est aigu, plus la cible est conductrice. Notez la présence de la tonalité spéciale «basse» pour l’aluminium du mode coins.

Afin d’illustrer et accompagner la sortie en kiosque du n°61 du magazine et de l’article sur les réglages sonores et tonalités d’un détecteur, nous avons réalisé cette vidéo qui vous présente les réglages sonores et manières de « bipper » de 15 détecteurs. Cliquez  en haut de l’article pour la visionner. Cette vidéo vous explique les différences de sons entre les 15 détecteurs de toutes les marques, l’intérêt d’un multiton, la réactivité, la façon de réagir sur plusieurs cibles (hautement et faiblement conductrices, ferreux…). Voici les détecteurs dont nous vous faisons écouter les sons et à partir de quel moment dans le film vous pouvez les voir. Cliquez sur le temps pour accéder directement au moment souhaité.

Detech Eds 2+ 1:10
http://www.shop-lefouilleur.com/v2/fr…

Tesoro Cibola 2:10
http://www.shop-lefouilleur.com/v2/fr…

Tesoro Redoutable 3:35
http://www.shop-lefouilleur.com/v2/fr…

Tesoro Tejon 4:50
http://www.shop-lefouilleur.com/v2/fr…

Minelab Xterra 705 6:02
http://www.shop-lefouilleur.com/v2/fr…

XP Gmaxx2 7:58

Teknetics G2 10:02
http://www.shop-lefouilleur.com/v2/fr…

Teknetics T2 12:23
http://www.shop-lefouilleur.com/v2/fr…

Garrett AT PRO 14:46
http://www.shop-lefouilleur.com/v2/fr…

Garrett Ace 250 16:50
http://www.shop-lefouilleur.com/v2/fr…

Teknetics Alpha 2000 18:37
http://www.shop-lefouilleur.com/v2/fr…

Teknetics Eurotek pro 20:12
http://www.shop-lefouilleur.com/v2/fr…

Fisher F44 23:43
http://www.shop-lefouilleur.com/v2/fr…

Minelab Gofind 40 25:35
http://www.shop-lefouilleur.com/v2/fr…

Bounty Junior ID 27:10
http://www.shop-lefouilleur.com/v2/fr…

Conclusion 28:30

Vous serez intéressé par:

le détecteur teknetics t2 trouve 110 monnaies en or

110 monnaies en or trouvées au T2

Nous vous en avions déjà parlé dans le n°35 du magazine Le Fouilleur, voici l’histoire complète de cette fabuleuse

Lire la suite...
test du détecteur de métaux teknetics g2 upg

[Test] Teknetics G2 UPG

Teknetics avait déjà amélioré son T2 BLACK au début de l’année avec la sortie de la version UPG, aujourd’hui

Lire la suite...
detech eds chaser 14khz

[Test] Detech Chaser 14kHz: le plus puissant détecteur digital

Nous avons confié le test du nouveau Chaser 14kHz de Detech à un prospecteur expérimenté et indépendant, Alain.P. Ce

Lire la suite...

Mobile Sliding Menu