[Test] Detech Relic Striker

Dans détecteurs, Nouveautés, Vidéos Détecteurs

DETECH a fait sa réputation avec les célèbres disques SEF et ULTIMATE qui augmentent considérablement les performances des détecteurs qu’ils équipent. La marque a depuis lancé plusieurs détecteurs de métaux extrêmement puissants mais nécessitant une bonne connaissance de la technique. Avec ce RELIC STRIKER, Detech frappe encore plus fort au niveau de la profondeur. Voyons ensemble à qui s’adresse ce monstre aux performances encore jamais vues ! Notez que nous avons réalisé une vidéo sur le terrain visible ci-dessous:

Un «basse fréquence» à la puissance jamais vue

Avec sa fréquence de 4.8kHz et son disque 45cm SEF le Relic Striker «envoie du lourd». C’est le détecteur le plus puissant qu’il nous a été donné de voir. Il fait même encore mieux que l’EDS 2 que nous avions testé il y a plusieurs années. Là où l’EDS 14kHz se révélait difficile à calibrer au niveau de l’effet de sol pour obtenir le meilleur de lui, ce qui a d’ailleurs conduit la marque à sortir des versions bridées mais plus simples à utiliser (EDS Winner et EDS Reacher), le Relic Striker, lui, fait vraiment très fort même avec un effet de sol non calibré ou en mode auto. Nous avons d’ailleurs réalisé nos tests en mode auto, bien que cela suppose une perte de puissance.
Le Relic Striker se révèle beaucoup plus simple à prendre en main car il est multiton contrairement aux EDS. Il est doté d’une très bonne discrimination du fer, en comparaison bien meilleure que celle de l’EDS auprès duquel il fallait tendre l’oreille pour distinguer la coupure des ferreux en cas de niveau bas de rejet des métaux.
Le Relic Striker propose un son medium/aigu pour les métaux non ferreux et un son grave pour le fer. La compensation de l’effet de sol est réglable manuellement afin de passer correctement même sur des terrains minéralisés.

vente detecteur de metaux detech relic striker

Une profondeur jamais vue sur grosse masse et gros modules

Contrôlé et stabilisé par microprocesseur, le Relic Striker est particulièrement adapté à la recherche d’artefacts profondément enfouis et au militaria. Il est aussi à l’aise sur des objets plus petits (pièces, bijoux, boutons…). Si vous avez effectué de belles découvertes avec votre détecteur, repassez avec le Relic Striker afin de voir s’il n’y a pas de grosses cibles en profondeur ou pour vérifier que quelque chose ne vous a pas échappé. Moins le terrain est pollué, plus le Relic Striker descend en profondeur. Sur une grosse masse, il peut dépasser 1.5mètre ! Vous l’aurez compris, il se situe à la limite d’un détecteur de métaux de loisir.
C’est donc une bien meilleure alternative que les systèmes grande profondeur à « plaques » qui fonctionnent uniquement en tous métaux comme le White’s TM808 ou l’EAGLE EYE de Garrett montée sur un GTI et qui ne sont capables que de détecter de grosses masses et pas les monnaies/petits objets.
Nos tests sur le terrain nous ont permis d’exhumer des cibles à de très grandes profondeurs comme vous pouvez le voir sur la vidéo publiée sur LeFouilleur TV.
Dans notre bac, qui, de par la neutralité en terme de minéralisation du sable et la pollution «zero» favorise les détecteurs basse-fréquence peu réactifs, le Relic Striker a donné les meilleurs résultats que nous ayons vus sur un VLF avec 50cm sur la monnaie de 10ct, 35cm et plus sur le 12ème d’écu er argent et 40cm sur le Double Tournois. Plus la cible est conductrice, plus il adore ! Les performances sur la petite 5F or sont aussi incroyables. Il en va de même sur le potin, pourtant composé d’un alliage difficile à localiser surtout pour un détecteur basse fréquence équipé d’un si grand disque. Sachez que nous n’avons même pas poussé la bête dans ses retranchements puisque nous sommes restés en mode discrimination, avec effet de sol automatique le tout avec une sensibilité avant la zone rouge !

detech relic striker avec disque ultimate

Et sur les tous petits modules de 10mm ?

Seul bémol, le signal donné sur le nummus de 8mm n’était pas génial avec le grand disque SEF ce qui est tout à fait normal compte tenu de la grande taille du disque. Sur tout petit module (le nummus/minimi de 8mm), le Relic Striker fait à peine mieux qu’un Fisher F44 (15cm). Mais encore une fois, ce n’est pas ce qu’on lui demande.
Il fonctionne avec 6 piles 1.5V pour 30 heures d’autonomie ce qui n’est pas choquant compte tenu de l’extrême sensibilité de l’appareil.
Malgré un poids de 1.6kg, il demeure très bien équilibré. Sa canne télescopique vous permet de le rentrer dans un grand sac ou un coffre sans avoir à le démonter.  Il est livré avec piles rechargeables et chargeur. Plusieurs disques optionnels sont disponibles dont l’Ultimate 33cm dont la réputation n’est plus à faire.
Notre test a révélé qu’équipé de ce disque qui le rend plus «passe partout», le Relic Striker était quasiment aussi monstrueux avec des performances bien au delà de ce qui se fait ailleurs.
Notez que nous avons réglé le détecteur à 15h au niveau de la sensibilité (juste avant la zone rouge), car comme nous réalisons le test du tonneau de sable en intérieur, des interférences (EMI) empêchent de monter la sensibilité dans la zone rouge et au delà. Si vous réglez le gain dans cette zone, vous gagnez encore 10% de performance sur les grosses cibles. C’est impossible en intérieur, mais sur le terrain, aucun souci !
Si vous voulez gagner en profondeur, passez en mode manuel pour ce qui est de l’effet de sol. Détecter en mode tous métaux vous permettra même de gratter encore quelques cm !
Quel que soit le mode, plus les cibles sont profondes plus le son est atténué. Il a l’avantage de rester toujours net surtout en mode multiton, où vous ne risquez pas de manquer un petit son aigu même très faible, à condition bien entendu d’être équipé d’un casque.

profondeurs detecteur de métaux detech relic striker

Quels sont les réglages de cet avion de chasse ?

Le Relic Striker comporte 9 réglages qui permettent avant tout de stabiliser la bête ou de libérer toute sa puissance !
Rassurez-vous, si vous débutez, il vous suffit de positionner tous les interrupteurs et potentiomètres sur la position rouge. Le bouton d’allumage se trouve sur le devant du boitier de contrôle qui comporte également les boutons de seuil sonore et d’effet de sol. Leur positionnement sur ce panneau permet d’éviter qu’ils soient activés par inadvertance. Le boitier du Relic Striker ressemble d’ailleurs beaucoup à ceux des anciens GPX de Minelab.

reglages detecteurs de metaux relic striker

All metal / disc
C’est le choix du monde de détection: avec rejet des métaux ou acceptation de tous les métaux (All Metal / AM / tous métaux).

M ground / A ground
C’est la compensation de l’effet de sol. Utilisez le mode Automatique (A ground) sur la plupart des terrains. Si vous voulez que votre disque soit parfaitement accordé avec le sol, mettez vous en modes M ground (compensation manuelle). N’oubliez pas que vous devez egalement pour cela être en mode tous métaux (All metal). Réglez le seuil sonore pour qu’il soit légèrement audible, puis «pompez» en tournant dans un sens ou dans l’autre le bouton GND Adjust jusqu’à ce que l’appareil soit calé.

Freq 1 / Freq 2
Si l’appareil est bruyant, passez sur la position 1 ou 2. Ce décalage de fréquence léger, n’a aucune incidence sur les performances car vous passez de 4.79kHz à  4.86kHz.

High / Low
C’est le gain. En mode High, le détecteur va plus profond.

Mixed / One tone
En mode One ton, le détecteur ne produit qu’un son médium (570hz). En mode multiton (mixed), le détecteur devient multiton. Le fer sonne alors en grave (250hz) et les non ferreux en aigu (1100hz).

Disc
Ce potentiomètre permet de régler le niveau de rejet des métaux. Pour une détection de tous les jours, placez vous sur Coins, mais jamais au delà de cette position au risque de laisser passer quelques trouvailles faiblement conductrices surtout sur la position Foil. Si vous cherchez des cibles plus grosses en profondeur passez en mode relics. Pour la recherche à la plage ou pour les pépites, utilisez les positions nuggets (pepites) ou AMD (mode tous métaux).

Sens
Ce réglage affecte la puissance de l’appareil. Pour une détection stable, restez en limite de zone rouge. Si vous voulez gagner en profondeur commencez par passer le gain sur la position «high». Si ce n’est pas suffisant, mettez le curseur sensibilité dans la zone rouge et même au delà jusqu’à ce que l’appareil soit assez stable pour détecter.

Threshold
C’est le réglage du seuil sonore. Il n’est utile que pour le calibrage manuel de l’effet de sol ou en mode tous métaux.

GND adjust
Ce potentiomètre permet de calibrer manuellement la compensation de l’effet de sol.

A qui s’adresse le Relic Striker ?

Si vous êtes un fan de militaria et que vous voulez localiser par exemple «grosses masses» en profondeur, le Relic Striker est fait pour vous. Si vous voulez vous assurer n’avoir rien laissé en profondeur sur un terrain propre, là encore il ne vous décevra pas en temps qu’»appareil de finition».
Si vous détectez dans des jachères propres, ou en foret, foncez egalement pour le Relic Striker.
Le Relic Striker est également remarquable pour une détection de loisir de tous les jours avec le disque Ultimate 33cm bien moins encombrant que le SEF 45cm, plus léger et passe partout. Il est quasiment aussi performant. Si la foret est votre terrain de jeu, le Strker sera le compagnon de jeu idéal !
Si vous détectez uniquement en champs pollués, dans les vignes ou êtes à la recherche d’un détecteur optimisé pour les petits modules et alliages faiblement conducteurs,  équipez le du petit disque SEF 20x15cm ou optez pour un détecteur haute fréquence.
Avec ce détecteur, certes dépourvu d’ecran et de gadgets, DETECH prouve une nouvelle fois sa maitrise dans la fabrication d’appareils puissants et robustes «à l’ancienne» ! A 999 euros, ce détecteur offre un meilleur rapport qualité prix qu’un détecteur haut de gamme équipé «de plaques» pourtant vendus plus cher.

>>> Acheter le détecteur Relic Striker au meilleur prix ici

>>> Lien vers le test sorti dans le magazine

>>> Video Youtube

>>> Forum d’utilisateurs DETECH

Pour tout savoir sur les critères des notes accordées et le protocole de test dans le cube : http://www.lefouilleur.com/journal/protocole-de-tests-detecteurs/

Test du Relic STriker

On a aimé

  • la puissance jamais vue
  • la profondeur sur les monnaies de +20 mm
  • le mode multiton
  • la canne téléscopique
  • Chargeur et batteries inclus
  • les disques optionnels

On a moins aimé

  • l’absence de pinpoint
  • le grip qui se décolle
Profondeur
100 %
Discrimination
70 %
Rendu sonore et réactivité
50 %
Prise en main (poids/confort/accessibilité)
48 %
Polyvalence
59 %
65%Super puissant

L'avis de la rédaction

Avec ce détecteur, certes dépourvu d’ecran et de gadgets, DETECH prouve une nouvelle fois sa maitrise dans la fabrication d’appareils puissants et robustes «à l’ancienne» ! A 999 euros, ce détecteur offre un meilleur rapport qualité prix qu’un détecteur haut de gamme équipé «de plaques» pourtant vendus plus cher.

Mobile Sliding Menu