Protocole de tests détecteurs

100,c’est le nombre de tests que nous avons réalisé de 2005 à 2015 sur le site et dans le magazine. On ne parle jamais d’un produit sans l’avoir testé sur le terrain ! Il s’agit de test de détecteurs, disques et accessoires de toutes les marques. En 10 ans, nous avons fait évoluer notre protocole de test afin qu’il soit le plus réaliste possible. En effet nous avons constaté que certains sites « comparatifs » donnaient des notes au hasard qui bien entendu mettaient en avant certaines marques plutôt que d’autres. Si vous regardez bien, ces sites/blogs qui n’ont d’objectifs et d’indépendant que le nom, sont tous liés à une marque ou un magasin. Afin d’obtenir une notation qui ne soit pas vide de sens ou purement subjective, nous avons mis au point le barème de notation suivant. C’est cette méthode que nous allons utiliser pour tous nos tests en video, dans le magazine et sur ce blog. Chaque appareil est testé dans notre cube, mais bien évidement sur le terrain, le tout étant filmé en vidéo.

Tous les résultats obtenus sont disponibles ici: http://www.lefouilleur.com/tableau-comparatif-de-detecteurs-de-metaux

Les détecteurs ayant obtenu des notes de 0 à 50% sont notés en rouge. Les notes de 50 à 60% sont en orange, les notes de 60 à 70% sont en vert, et les bleus sont pour les détecteurs avec des notes supérieures à 70% ce qui est excellent.

test comparatifs détecteurs de métaux
Le Relic Striker est le plus puissant du marché, cependant ce n’est pas le mieux noté du tout ! Chaque détecteur correspond à une utilisation donnée. Ceux qui feront l’acquisition de cette machine le feront pour sa puissance jamais vue et non pas pour sa prise en main ou son confort d’utilisation.

La note globale

La note globale de l’appareil est donnée sur 100 et obtenue par la moyenne donnée par 5 critères eux aussi notés sur 100: Profondeur, Discrimination, Rendu/confort sonore/réactivité,  Prise en main (poids/confort/accessibilité), Indice de Polyvalence. Chacun de ces critères repose lui même sur un barème objectif qui lui est propre. Grâce à ces critères, vous vous rendrez compte que les appareils les plus puissants ne sont pas forcément les mieux notés car, ne l’oublions jamais, un fabricant qui met l’accent sur la puissance fait souvent l’impasse sur la précision et vice et versa.

Note profondeur: on additionne les profondeur en cm obtenues sur les 6 cibles testées dans notre cube (cf paragraphe ci-dessous). Ceci donne l’indice Indice de profondeur qu’on divise ensuite par 2 pour obtenir une note sur 100. L’appareil le plus puissant du marché et donc le referent, est le Relic Striker. Il obtient un indice de 210 et donc une note de 105/100.

profondeurs detecteur de métaux detech relic striker
Profondeurs obtenues par le Relic Striker dans le cube de sable neutre sur 6 différentes cibles et avec 2 disques différentes.

Note discrimination: elle est basée sur 5 réglages disponibles ou pas. Dans cette catégorie, le T2 UPG est le référent car il obtient la note de 100/100 puisqu’il possède tous les réglages.

Discrimination par mode/segment (10pts)
Discrimination étalée  (20pts)
Rejet étalé du fer min 1/3 echelle (30pts)
Nombre de tons (10pt / ton)

Note Rendu, confort sonore et réactivité: ce critère mélange appréciation subjective (réactivité de l’appareil, qualité sonore) et réglages disponibles (volume, decalage de fréquence…)

Appareil réactif (0-30 pts)
Qualité sonore (0-30 pts)
Volume sonore réglable (10 pts)
Volume fer réglable (10 pts)
Réactivité réglable (0-10pts)
Décalage de fréquence  (0-10pts)

Note Prise en main: Le poids de l’appareil est un critère objectif, nous le convertissons en note. Le détecteur le plus léger du marché pèse 1kg, les plus lourds 2kg. Pour obtenir la note, nous prenons la formule suivante: (2kg-poids de l’appareil) / 100. Si l’appareil est bien équilibré (si le disque n’est pas trop lourd faisant piquer du nez l’ensemble et fatigant votre bras) le détecteur obtient 20 points de plus. L’ergonomie des menus sans oublier la fonction pinpoint sont autant de critères qui vont se révéler être déterminants dans la prise en main de l’appareil. Nous additionnons tous ces critères et obtenons une noe sur 150 (note obtenue par l’appareil le plus léger du marché et qui possède tous les réglages). On la divise par 1.5 pour la ramener à 100.

Poids (100pts sur 150)
Équilibre (20pts)
Accessibilité/complexité des menus (20pts)
Fonction Pinpoint (10pts)

Note Polyvalence: Pour déterminer si votre détecteur est plutôt passe partout ou un « spécialiste », nous donnons 4 notes nous faisons ensuite la moyenne pour obtenir l’indice de polyvalence de l’appareil:

Performance Terrain propre : cette note est la même que la note profondeur globale, cette dernière étant effectuée dans un terrain propre
Performance Terrain difficile : tous nos détecteurs étant testé sur le terrain, c’est la note que nous accordons à la machine sut un terrain très minéralisé ou saturés de clous, critères qui font généralement chuter les performances de bon nombre d’appareils.
Performance plage sable noir : performance à la plage sur sable noir mouillé, c’est à dire la couche plus dure de sédiments ou de coquillages extrêmement minéralisée que l’on trouve sous le sable sec. Cela vous donne un aperçu des performances de l’appareil en terrain extrêmement minéralisé (terres rouges par exemple) et pas seulement à la plage.
Performance cibles difficiles (alliage, pepites) : plus la cible est petite, ou moins sa composition est pure, plus elle sera difficile à détecter surtout en profondeur. Cette note illustre notre appréciation sur ce genre de cibles.

Profondeur et test du bac à sable

Depuis des années, les tests publiés dans les autres magazines de détection ne respectent aucun protocole. Nous ne savons pas où sont enterrées les cibles, dans quel type de sol, quels réglages sont utilisés. Dans ces conditions il est facile de raconter n’importe quoi afin de la faire la promotion d’une marque ou d’une autre. Dans le Fouilleur, nous testons toutes les marques en vidéo sur le terrain. Vous pouvez retrouver ces vidéos sur ce même site.
Hélas, les performances d’un terrain à l’autre peuvent changer. Il en va de même selon les niveaux de discrimination et de sensibilité utilisés. Voilà pourquoi depuis le test du «Deus» qui a été réalisé sous contrôle d’un huissier dans le magazine n°55, nous utilisons, comme beaucoup de testeurs professionnels dans le monde, un fut rempli de sable. Le sable sec est le sol le plus neutre possible, ainsi point besoin de régler manuellement l’effet de sol, ce qui place tous les détecteurs à égalité. Nous réglons chaque machine pour qu’elle soit stable et indiquons les niveaux de sensibilité, de discrimination et les éventuels boosts activés. Le disque est posé à plat sur le sol en haut du tonneau afin de ne pas fausser les résultats avec un mauvais balayage. Ce test permet avant tout de comparer les performances entre deux détecteurs sur un même sol. Les résultats que vous obtiendrez ne seront pas forcément les mêmes selon le type de terrain.

profondeur détecteur de métaux test bac à sable
Notre cube de sable neutre et les cibles testées

Nous avons choisi 5 cibles communes en détection que nous plaçons sur des réglettes en plastique : les gros modules (10ct Napoléon et double tournois), la pièce en argent de 20mm, le potin difficile à trouver en raison de sa composition (alliage), la petite pièce en or dont tout le monde rêve sans oublier la cible très difficile, ici un nummus ou «minimi» romain de 0.8mm dans un alliage cuivreux de mauvaise qualité et donc faiblement conducteur. Nous enfilons chaque réglette à différentes profondeurs dans des tuyaux percés tous les 5cm jusqu’à ce que la cible ne soit plus détectée. Pour chacune de ces monnaies nous indiquons la profondeur constatée en cm. Les marques + et – témoignent d’un son faible ou fort indiquant que la cible est en limite de détection ou bien que le détecteur la prend encore plus profond. 20+ signifie 22-23cm, et 30- indique 27-28cm.
Nous indiquons ensuite la tonalité du son produit et son identification visuelle. Nos cibles étant placées à chaque fois à la limite de profondeur que chaque machine peut atteindre, les identifications visuelles sont parfois instables et les sons varient souvent entre plusieurs tonalités.

Video expliquant le principe de notre cube:

Mobile Sliding Menu