Le port à la ceinture et ses dangers…

Dans Nettoyage et bricolage
white's beach hunter porté à la ceinture

Cet article rédigé en 2009 a pour but  de tirer la sonnette d’alarme et de peut être faire économiser à des dizaines de prospecteurs le cout non négligeable engendré par l’achat d’un nouveau disque. Car oui je vous l’annonce haut et fort , un boitier mal porté ou un câble mal enroulé, pour votre disque et c’est la mort assurée ! Le port à la ceinture est possible, on va vous montrer comment faire grâce à Margat, un membre du forum.

Disque, le talon d’Achille de votre détecteur

On me demande souvent à la Boutique du Fouilleur quelle est la partie la plus fragile d’un détecteur. Inlassablement ma réponse est la même : le disque, et plus précisément les connexions. En effet nous avons constaté qu’au moins 50% des pannes résultent d’un câble maltraité.

Votre détecteur ne « bippe plus », émet des faux signaux ou un signal continu…ne cherchez pas plus loin ; le problème vient surement de votre tête de détection !

« Comment ca monsieur ? vous avez toujours pris soin de votre disque et pourtant ce dernier est « HS » ? Comment est ce possible ?
Pour éviter ce genre d’interrogations menant immanquablement à un regard tantôt incrédule, tantôt incendiaire de la part de clients étonnés ou de mauvaise foi, je préfère anticiper et citer Maitre Yoda :

« le port en «hipmount» mène à la colère ; vers l’achat d’un nouveau disque il te conduira , car sur un point précis du câble une grosse tension tu appliqueras, et une mort lente mais indéniablement certaine de ta tête tu provoqueras »

Je ne vends pas un détecteur sans préciser que la garantie d’un disque est généralement bien moins longue que celle du boitier ; ceci induit immanquablement que la durée d’un disque est bien moindre. Vous avez paradoxalement davantage de chance d’endommager votre disque que de détruire l’écran digital de boitier de contrôle. Votre disque est directement en contact avec le sol et les obstacles potentiels, est constamment en mouvement et donc susceptible de recevoir des chocs. Mais là encore, ce n’est pas quelques fissures qui finiront d’achever votre disque. Pour protéger votre disque des fissures résultant de chocs qui pourrait laisser l’eau / humidité s’infiltrer, on recommande l’emploi d’un protège disque. C’est certain, le protège disque rallonge la duré de vie de votre disque, mais ne le vaccine pas contre un terrible mal qui touche la plupart des marques : « la nécrose du fil ». Plus vous tirez sur votre câble et plus des microcoupures à l’intérieur de ce dernier peuvent apparaitre et induire des faux contacts. Ces derniers provoqueront de faux signaux lors de balayages rapides et courts. Ces derniers empireront à mesure que les fils internes se dénuderont jusqu’à ce qu’ils se touchent. Dans ce cas ils peuvent faire masse. Sur certains détecteurs cela se traduit un bip continu. Votre disque possède alors petite une chance de survivre à cette épreuve, si la coupure se situe tout près du boitier. A ce moment la prise peut être refaite, même si cela induit de récupérer au final un câble plus court. Au bout de plusieurs « opérations » votre câble devient trop court et il faut alors changer de disque.

disque de détecteur

Par contre, si la coupure se trouve au niveau de la connexion disque (qu’il ne faut jamais tenter de dévisser !), là rien ne peut être fait pour sauver votre tête de détection. Rappelons, que le fil est la prolongation visible de la bobine se trouvant moulée à l’intérieur du disque et que cette dernière n’apprécierait pas qu’on la ressoude en cas de coupure. Voilà pourquoi j’explique au débutant qu’on ne peut pas simplement changer le câble entre le disque te le boitier. Pour éviter ce genre de désagrément malheureusement irréversible, prenez soin de votre disque.

Le port «hipmount» : un cadeau empoisonné ?

Présenté comme un avantage, le port «hipmount», qui permet d’alléger le poids total du détecteur en portant le boiter à la ceinture (les anglais diraient à la hanche « hip », d’où port à la hanche=«hipmount») est en fait un cadeau empoisonné. En effet, bien souvent quand vous allez posez votre disque à terre, vous risquez en marchant, en creusant ou même en prospectant si vous rencontrez un obstacle (branche…) de tirer sur le câble au niveau de la connectique boitier. Bien entendu, vous ne le remarquerez que lorsque des faux signaux se feront entendre, parfois même, ces derniers ne se font même pas entendre et c’est le câble qui lâche d’un coup. Ces pannes sont alors imputables à une mauvaise utilisation de la part du prospecteur et donc ne sont pas pris en garantie. Une fois la prise réparée, cette dernière est plus fragile que l’original et le port à la ceinture est alors déconseillé. On connait une certaine marque qui se cache derrière ce prétexte pour facturer à ses clients 50 ou 80 euros de SAV alors que le disque est encore sous garantie, mais ça, c’est un autre débat.

La tentation est grande de mettre à la ceinture son boitier, car généralement on propose cette option sensée être un « plus » quand les détecteurs sont lourds ou mal équilibrés et ce quelle que soit la marque. Nous vous conseillons plutôt d’utiliser une sangle si vous trouvez machine trop lourde. Vous pouvez aussi enrouler le câble dans un anneau en laissant du mou afin que la tension ne porte pas sur la connectique mais plutôt sur la boucle de l’anneau ; mais là encore c’est déplacer le problème vers une autre partie plus base du câble, qui donc, car éloignée du boitier, peut se révéler difficilement réparable.

Qu’il soit long ou court, ton câble tu enrouleras avec amour…

– Vous l’aurez compris, comme nous l’expliquions plus haut il faudra prendre soin de votre disque. Il vous faudra aussi bien enrouler votre câble le long de votre bas de canne et prendre certaines précautions.

– Quand vous le transportez ou l’emmenez en vacances mettez votre disque au dessus des autres valises (si vous voyagez en avion, prenez votre disque en cabine ou bagage à main et laissez le reste en soute !) ;

– Laissez du mou au niveau du bas de canne pour éviter de tirer sur la connectique et n’utilisez jamais de serflex ou de scotch pour maintenir le câble le long de la canne

– Si d’aventure votre fil venait à se prendre dans une branche ou un buisson ne tirez pas dessus comme une brute au risque d’arracher votre connectique au niveau du disque.

…et le câble dans tout cela…

Peu de prospecteurs le savent mais certaines marques proposent au choix des câbles longs ou courts. Sur le CZ3D par exemple, les aficionados du «hipmount» (et donc ceux qui ont le gout du risque…) opteront pour des câbles longs ; les autres pour des câbles courts. Il en va de même sur les redoutables de Tesoro, portable à la ceinture ; si vous voulez malgré les recommandations vous adonner aux joies du «hipmount», n’oubliez de commander un détecteur avec un disque long !

detecteur d emetaux porté à la ceinture

Si vous possédez un Cibola ou un Vaquero de Tesoro, vous vous demandez peut être pourquoi votre disque a peut être un câble trop long. Et bien comme les disques de ces détecteurs sont compatibles avec ceux du Redoutable, vous êtes simplement en présence d’une « version longue ». D’autres marques n’ont rien compris et propose systématiquement une longueur de câble trop importante obligeant l’utilisateur à perdre de précieuses minutes dans un enroulage minutieux.

La société DETECH qui commercialise depuis des années de nombreux disques de grande qualité pour toutes les marques, dont les fameuses têtes SEF, a tout compris et préconise d’éviter le port en «hipmount». Elle a d’ailleurs arrêté de fournir des câbles longs et explique pourquoi dans un petit mot joint à tous ses disques.

Chez White’s le Beach Hunter peut aussi se porter à la ceinture (photo tout en haut de la page). Chez Minelab, beaucoup de prospecteurs de plage portent leur Excalibur ou Sovereign à la ceinture. Pour l’Excalibur il faut faire l’acquisition du kit « hipmount Minelab ». Pour les Sovereign, qui ne sont plus hélas commercialisés, il existe une pochette « hipmount » là encore.

Si tu le portes mal à la ceinture, ton disque tu tortures

Vous l’aurez compris, nous vous déconseillons fortement de porter votre boitier à la ceinture. Vous êtes nombreux sur ce forum à avoir connu de telles pannes liées à un port en «hipmount». Vous vous reconnaitrez surement en lisant cet article Si certaines marques sont clémentes ou « commerçantes » dans leur manière de gérer leur SAV, d’autres ne font aucun cadeau et facturent systématiquement ; l’addition peut se révéler alors très lourde, et encore, si votre disque est réparable. Le disque est la partie la plus fragile du détecteur, voilà pourquoi il y a peu d’électronique dans ces derniers et que cette dernière est bien protégée.

disque pour detecteur minelab

Les fabricants ont trouvé la parade : les détecteurs et disques sont de plus en plus légers (comme sur les nouveaux ETRAC & SAFARI de Minelab). Minelab est d’ailleurs la seule société depuis ses « Explorer » à protéger ses câbles en les faisant passer à l’intérieur du tube. Cet astucieux procédé est disponible sur le SAFARI/QUATTRO, L’ETRAC et le CTX3030. Nous espérons qu’en lisant cet article vous aurez pris conscience des dangers du «hipmount» et que grâce à celui-ci, qui sait, vous éviterez de dépenser 200 euros pour l’achat d’un nouveau disque. Car même si le prix des disques neufs à chuté de 30% ces dernières années, le prix d’une tête représente sur certains modèles bas de gamme 50% de la valeur du détecteur. Le disque est la partie la plus fragile et donc la plus chère, alors qu’au final ce n’est qu’une vulgaire bobine en cuivre moulée dans de la résine à l’intérieur d’une simple soucoupe en plastique !

Comment bien porter son boitier à la ceinture, le truc de Margat

Pour remédier au problème lié au port à la ceinture, il suffit d’avoir 3 petits serflex, 2 grands serflex réutilisables(un petit ergot permet de les déclipser),et un mousqueton récupéré sur un vieux sac,une sangle publicitaire ou dans un magasin de bricolage.

serflex pour port à la ceinture

Par la suite on monte le mousqueton à l’aide des 3 petits serflex sur le câble près du boitier sans serrer.On fixe à l’aide des 2 grand serflex le câble en haut de la canne sans oublier de laisser du jeu au niveau du disque,en fixant le câble en bas à l’aide d’un velcro.

bien porter un détecteur à la ceinture

Ensuite, vous montez le boitier à la ceinture,vous fixez le mousqueton soit à la boucle de ceinture, soit à un passant du pantalon et vous serrez les 3 petits serflex en laissant le mou nécessaire au câble entre le mousqueton et le boitier.Ce qui fait que s’il doit y avoir une tension imprévue,elle se fera entre le haut de canne et le mousqueton, donc sans danger pour la connexion au boitier. Si le mousqueton peut rester à demeure,à l’aide des serflex réutilisables, le système de fixation, lui est changeable.

pochette hipmount pour détecteur
Minelab Sovereign porté à la ceinture grâce à la pochette « hipmount » minelab.

Vous serez intéressé par:

accessoires pour détecteurs de métaux

Les accessoires de détection

Au delà du casque, de l’outil d’extraction et du protège-disque qui sont indispensables pour prospecter, d’autres accessoires peuvent se

Lire la suite...
quadruple escudo en or de Jean V du Portugal

Un Quadruple Escudo en or trouvé en Martinique avec un détecteur

Le rêve de tout prospecteur n’est-il pas de trouver une monnaie en or « du Nouveau Monde » ? C’est ce que

Lire la suite...
monnaie romaine tres rare trouvée avec un détecteur de métaux

Un denier romain MONUMENTAL !

Vu dans le magazine Le Fouilleur n°61 actuellement en kiosque l’histoire de ce monumental denier trouvé par Cortico. Nous

Lire la suite...

Mobile Sliding Menu