L’essor préoccupant des contrefaçons de détecteurs

Dans Guides d'achat, Nouveautés
attention aux copies des détecteurs de métaux

Preuve que la détection électromagnétique connait un engouement sans précédent depuis quelques années et pas seulement en France, de nombreuses contrefaçons ont fait leur apparition ces derniers temps et plus grandes marques sont touchées. Après avoir dénoncé l’arnaque des Long Range, ce nouvel article a pour but de vous aider à comprendre les raisons de ce phénomène mais aussi de vous donner les parades.

Origines

En 2009, les lecteurs du Fouilleur se rappelleront que nous avons été les premiers à leur parler d’un énorme filon d’or découvert au Soudan. Ceci a marqué le début de la première ruée vers l’or. Attendu qu’il n’y avait pas en Afrique de boutique où se procurer les précieux détecteurs, c’est vers l’Europe que les orpailleurs se sont tournés pour acheter leur machine. La première marque a avoir flairé le coup fut Minelab qui se rendit à une conférence minière dans la région pour présenter ses produits. En conséquence, malgré un prix de 5000 euros, la demande pour les GPX 4500, 4800 et 5000 explosa si bien qu’en 2009 ses produits ont subi une rupture de stock mondiale. Le distributeur français nous confie en avoir vendu des centaines. Par la suite Minelab, privilégia la vente directe en Afrique au détriment de ses distributeurs en Europe. Profitant de la pénurie, c’est pendant cette période qu’on voit les premiers faux GPX arriver sur le marché africain et sur internet. La pénurie durera plus d’un an jusqu’à la deuxième ruée vers l’or de 2011 en Guinée et au Mali. Là encore la demande de GPX est très forte et conduit de nouveau à une rupture de stock de plus de 18 mois. Cette fois ci, une autre marque se mêle au combat: Teknetics. Francophones, c’est vers a France que Maliens et Guinéens se sont tournés d’autant qu’en 2012 avec les problèmes d’insurrection au Mali, il était quasiment impossible de se procurer des détecteurs. T2 et G2 vont se retrouver ne rupture de stock pendant plusieurs mois comme en 2010. Puis en 2013 c’est au tour du Tchad de se lancer dans la ruée vers l’or. Les fabricants mettent alors en place en Afrique des réseaux de distributeurs semblable à ceux présents dans le reste du monde. Les ventes en Europe à destination de l’Afrique tendent à se tarir malgré une énième ruée vers l’or début 2014 cette fois vers le Niger.

Les pénuries successives de détecteurs de métaux ont donc crée un effet d’aubaine. C’est donc tout naturellement que les premières machines copiées ont été celle qui ont été demandées en Afrique.

Les Minelab GPX

Le GPX 4500 est le premier appareil à avoir été copié. Les copies ont été écoulées en Afrique. Ceci a forcé Minelab à mettre en place de couteuses mesures afin de protéger ses consommateurs et leur donner la possibilité de vérifier l’authenticité de leur produit. Hélas, à chaque nouvelle mesure, les contrefacteurs trouvaient la parade. Ainsi les étiquettes sécurisées ont progressivement évolué vers un complexe système d’hologrammes vérifiable grâce à un filtre. Puis, un système de vérification par SMS a été mis en place identifier les copies. Bien entendu cela n’empêche pas les fraudes, Minelab comme d’autres fabricants ont donc du compléter leur arsenal industriel par une coopération avec les services de douanes et de police de certains pays sensibles. La grande majorité des copies viennent de Chine. On trouve de nombreuses variantes dans ces dernières, avec des prix d’achats et des performances très hétérogènes. Les copies les plus réussies sont généralement les plus chères. Une fois la contrefaçon fabriquée, il faut l’ecouler. La destination privilégiée étant l’Afrique, la plaque tournante est Dubai.

contrefacon minelab gpx
Minelab a commencé par aposer des autocollants sur ses GPX afin que les utilisateurs puissent vérifier l’authenticité de leur machine. Minelab a ensuite complexifié cette procédure avec la carte ci-dessus car les contrefacteurs avaient trouvé la parade. Le meilleur moyen de limiter l’essor des copies, est de mettre en place des partenriats avec les autorités locales comme entre Sheila Kelleher une responsable de Minelab et la police de Dubai. (source site Minelab)

Ainsi en 2009, quand la demande de GPX était à son paroxysme, plusieurs sociétés d’import export de ce pays nous ont sollicité pour leur fournir des devis concernant plusieurs centaines de machines ! Ce n’est pas un mystère si en 2013 Minelab en coopération avec les autorités locales a démantelé un réseau et saisi plus de 1.6 millions de dollars de faux GPX ! Les conséquences pour les acheteurs sont désastreuses car les produits incriminés sont incapables de détecter de gros objets à plus de 10cm du disque dans le meilleur des cas ce qui les rend inutilisables. La perte financière est donc énorme pour les exploitants en AFrique qui sont les cibles favorites de ce genre d’escroqueries. Minelab a étendu son système de sécurisation aux série XTERRA 705 GOLD et aux EUREKA GOLD, ce qui semble indiquer que nouvelles copies seraient en circulation. Nul doute que le nouveau SDC 2003 en sera lui aussi pourvu.

Les Teknetics T2 et G2

Teknetics a su profiter de la deuxième ruée vers l’or. Le T² est devenu le haut de gamme le plus vendu au monde. Là encore on a assisté à une rupture de stock d’une année ! Là encore, des milliers de détecteurs ne trouvaient pas preneur suite à l’incapacité des usines à satisfaire l’incroyable demande. Il n’est donc pas étonnant que le 2eme détecteur a avoir été copié soit le T². En octobre 2013, First Texas qui gère Teknetics, Fisher, Discovery et Bounty Hunter est parvenue à démanteler un réseau géré par un Soudanais et un Syrien qui a débouché sur la saisie de plus de 200 000 euros de faux T². Là encore certaines copies sont grossières, mais d’autres sont pareilles à l’originale. Il n’est pas évident de les reconnaitre même si pour la plupart il s’agit de T² « verts » qui ne sont plus commercialisés depuis 2011. En 2013 des copies des G2 sont aussi apparues sur le marché.

china-metal-detector-counterfeits-06
Contrefaçons de Teknetics T2 saisies en Chine

faux T2 fabriqués en chine

Teknetics a aussi mis au point des systèmes de vérification d’authenticité. Son directeur nous l’avoue les perte sont de centaines de milliers de dollars par an pour eux. A un moment, en 2012, GPX et T² étant en rupture de stock, certains orpailleurs maliens se sont rabattus sur d’anciens White’s GMT. Quand la rupture de stock est rapidement arrivée, on a vu débarquer certaines contrefaçons. On touche là un point sensible, c’est la demande qui influence quelles machines sont copiées. Ainsi seuls les produits les plus vendus et les marques les plus importantes (Garrett, First Texas/Teknetics, Minelab) sont copiées.

Les ACE 250 et Propointer

Ici on ne peut pas vraiment parler de contreaçon mais la ressemblance est troublante : mêmes réglages, même couleur jaune, même échelle des métaux...Nos amis chinois n’ont pas été chercher bien loin pour sortir leur MD-3010 II qui est en vente chez certains vendeurs européens et certains le présentent comme le véritable ACE 250 comme ci-dessous...
Ici on ne peut pas vraiment parler de contrefaçon mais la ressemblance est troublante : mêmes réglages, même couleur jaune, même échelle des métaux…Nos amis chinois n’ont pas été chercher bien loin pour sortir leur MD-3010 II qui est en vente chez certains vendeurs européens et certains le présentent comme le véritable ACE 250 comme ci-dessous…

En 2012, un client nous a contacté, victime d’une arnaque sur un site de vente en ligne français. Ce site, non spécialisé dans la vente de détecteur proposait des Garrett ACE 250 à prix défiant toute concurrence. Il mélangeait des photos du véritable produit et des prises de vue de la contrefaçon. La tromperie était alors évidente. Nous avons conseillé au vendeur de renvoyer le produit et de demander le remboursement et de contacter immédiatement la répression des fraudes. Les ACE 250 ont été de 2007 à 2012 les appareils les plus vendus en France, il est donc tout à fait normal de voir des contrefaçons arriver. Dans ce cas précis, elles sont facile à reconnaitre.

contrefacon Garrett ACE 250

arnaque-ace4

arnaque-ace6
Dans le cas de ce site français rue des prix, on est clairement dans le cas d’une tromperie puisque la première photo est celle d’un Garrett ACE 250 et que le titre indique clairement «ACE 250». Les photos 2 et 3 qui apparaissent ensuite sont celles du MD3010 II. Tout cela est fait pour semer la confusion chez le client surtout s’il est novice dans ce domaine. Plusieurs d’entre eux ont ainsi été trompés et la société a été liquidée. A 149 euros TTC, c’est tout simplement impossible de proposer un ACE 250 avec ces accessoires. Il faut se méfier des prix étonnamment bas.

L’autre produit phare de la marque le Propointer a lui aussi été copié. Il est très facile de trouver ces copies sur les sites exportant les produits chinois. Le plus étonnant est qu’un de nos lecteurs a été victime d’une contrefaçon chez un vendeur français ayant pignon sur rue. Il nous l’explique en page 20 du Fouilleur 49. Après enquête, ce commerçant-numismate peu scrupuleux aurait aussi mis la main sur certaines copies de GPX.

Voici une méthode comment reconnaitre les faux des vrais propointer: http://www.lefouilleur.com/forum/post1469372.html?hilit=propointer#p1469372

Quand les grandes marques s’attaquent entre elles !

Depuis quelques années, nous avons eu entre les mains des détecteurs qui pour nous étaient fortement inspirés de modèles d’autres marques. Le Velox nous est ainsi apparu ressemblant fortement au Goldmaxx de XP sorti il y a 15 ans; idem pour le Racer là encore de Makro dont les sons, réglages jusqu’à la position du haut parleur ne sont pas sans rappeler les T2/F75 de First Texas. Fin 2016, c’est avec stupeur que nous avons constaté les premières attaques entre fabricants sur des bases de violation de propriété intellectuelle.

En effet la société First Texas, victime favorite des contrefacteurs avec son T2, a attaqué en justice la société Deteknix. En effet, le Quest serait une copie d’un T2 et/ou F75.On peut se demander l’intérêt de magasins français de commercialiser cette machine et de la présenter sur un salon; en effet tout professionnel qui se respecte se rend compte que le Quest est une vulgaire du T2: mêmes sons, mêmes réglages etc…https://www.pacermonitor.com/public/case/19024985/First_Texas_Products,_LLC,_et_al_v_Deteknix,_Inc_et_al

Puis, ce fut le tour de Minelab d’attaquer XP et son distributeur américain pour violation de brevets. Les juridictions saisies se situent aux Etats Unis, ce qui implique des procédures couteuses mais qui peuvent au final rapporter gros vu les dommages que les juges américains accordent souvent dans ce genre de cas. http://pennrecord.com/stories/511025018-minelab-electronics-alleges-patent-infringement

Et en France, sommes nous vraiment à l’abri ?

Les premières contrefaçons sont donc arrivées dans notre beau pays en 2013. Un client mexicain est venu nous voir en boutique il y a quelques mois avec une très belle copie de T² afin d’acheter un disque car le sien avait lâché rapidement (c’est souvent le cas avec les contrefaçons). Seul le nom changeait puisqu’il était écrit sur la façade Goldfinder. Nous avons retrouvé ces contrefaçons sur Ebay dans la boutique d’un certain rico53. On y voyait 2 Goldfinder trôner à coté d’un T2 et vendus « pour pièce ».

faux T2 vendus sur ebay France

Plus incroyable encore, nous vous avons mis en garde plusieurs fois dans ce magazine contre ces contrefaçons notamment en dernière page du magazine. Il y a quelques mois, plusieurs clients nous ont appris que le magasin de Toulouse (éditeur aussi d’un magasine de détection !) vendait des Teknetics dont le n° de série a été meulé puis remplacé par un faux numéro de série apposé sur la facture. Cette falsification a donné lieu à une procédure en justice conjointe du fabricant et de notre enseigne envers ce magasin. Les détecteurs falsifiés ne pouvant être pris en garantie, c’est le client qui se retrouve floué au final. Les fabricants vous conseillent d’aller voir les magasins ayant pignon sur rue, voir mieux, leur distributeurs officiels. Dans ce cas là, on est en droit de se poser la question, puisque le gérant de ce magasin a contacté la société Teknetics pour lui demander comment reconnaitre un véritable Teknetics d’une contrefaçon. Cela signifie que lui même a un doute sur l’authenticité des détecteurs qu’il vend. C’est quand même incroyable !

Tout est expliqué ici, photos à l’appui: http://www.lefouilleur.com/forum/important-revente-de-detecteurs-teknetics-en-france-vt135382.html

Suite à cette mésaventure dont nous vous tiendrons informés des suites légales, la marque Teknetics a décidé de protéger ses détecteurs avec un nouveau système de n° de série. En effet ce dernier s’affichera à l’allumage de l’écran ce qui rendra aisée la vérification de son authenticité et rendra quasiment impossible toute falsification de n° de série comme pour les détecteurs Teknetics vendus à Toulouse. Plusieurs importateurs prenons ce problème très au sérieux.

Conclusion

L’arrivée sur le marché en 2013 de copies d’appareils grand public Garrett nous démontre bien que la contrefaçon de détecteurs est en train de s’ancrer comme un phénomène durable, et n’est plus liée uniquement à des épisode de forte demandes dans certaines zones du monde comme en Afrique. De nouveaux marché énormes et encore non structurés sont en train de s’éveiller comme en Chine, en Inde ou en Amérique du Sud. Ceci contraint les principaux fabricants que sont Garrett, Teknetics et Minelab fabricants à mettre en place de couteuses mesures pour limiter les fraudes. Mais là encore, le défi à relever reste énorme.

Vous serez intéressé par:

regalages sonores et sons de 15 détecteurs de métaux

Tonalités et réglages sonores d’un détecteur de métaux : 15 modèles testés pour vous

Afin d’illustrer et accompagner la sortie en kiosque du n°61 du magazine et de l’article sur les réglages sonores

Lire la suite...
Test comparatrif en video des détecteurs de métaux Teknetics Alpha 2000 et Garrett ACE 250

[Vidéo] Comparatif Garrett ACE 250 vs Teknetics ALPHA 2000

Quel est le meilleur détecteur pour débuter à petit budget à savoir moins de 200 euros. La réponse est

Lire la suite...
extracteur à manche pour la détection de plage et rivière Silversccop

Extracteur à manche Silver Scoop pour la plage et la rivière

Les prospecteurs de plage ou ceux qui explorent les fonds de rivière sont adeptes des extracteurs à manche pour

Lire la suite...

Mobile Sliding Menu