Les détecteurs multifréquence

Dans Guides d'achat
a quoi sert un détecteur de métaux multifréquence

Certains détecteurs VLF travaillent en utilisant plusieurs fréquences. Beaucoup de contre vérités ont été racontées à ce sujet. Il faut d’abord faire la différence entre les appareils proposant un choix de plusieurs fréquence de travail (comme le v3 ou l’xterra) et les véritables multifréquences comme chez Minelab qui projettent dans le sol plusieurs fréquences en même temps.

Choix d’une fréquence à la fois…

Les deux composants qui déterminent les performances d’un appareil pour un type de détection sont:

– La taille et la technologie du disque

– La fréquence de l’appareil.

Nous avons déjà rédigé plusieurs articles sur les spécificités des fréquences. Certains fabricants ont senti le bon coup et proposent des machines « 2 ou 3 en un » qui, via un potentiomètre (Spectra V3 de White’s) ou un changement de disque (technologie Vflex de l’Xterra), de changer la fréquence de l’appareil. Ces appareils sont intéressants et innovants, mais ils ne remplaceront jamais le fait d’avoir un appareil haute fréquence d’un coté, et un basse fréquence de l’autre et ils ne seront pas plus performants que ces derniers individuellement. Attention aussi à ces appareils « miracle » vendus plus de 1000 euros qui sont sensé vous donner des performances inégalées sur la plage grâce au choix de fréquence…comme nous le répétons à chaque fois comme dans le paragraphe ci dessous, pour pouvoir passer le sable noir mouillé de plage, il faut que les ondes à fréquences différentes soient rayonnées simultanément dans le sol. Et là se pose un problème de brevets (possédés par Minelab ou Fisher)…

Passons donc maintenant aux appareils dits « multifréquence », capable d’émettre simultanément dans le sol plusieurs longueurs d’ondes différentes. Quels sont les avantages et inconvénients de cette technologie.

Plusieurs fréquences simultanément, voilà la véritable multifréquence.

L’un des précurseurs dans ce domaine est la marque MINELAB qui propose 2 technologies FBS (Explorer, Safari, Etrac, CTX3030) et BBS (Sovereign, Excalibur) qui propagent simultanément dans le sol plusieurs ondes à différentes fréquences. Ceci vous permet de mieux détecter sur sol très minéralisé et notamment sur sable noir mouillé en bord de mer. Le plus connu de ces appareils est le Sovereign, considéré grâce à cette technologie comme le roi de la plage.  Aujourd’hui, seule subsiste sa version étanche, l’Excalibur, car minelab a arreté la commercialisation du Sovereign en 2014. Ces détecteurs sont très à l’aise dans toutes les terres minérales, volcaniques ou alors sur les terres rouges très ferrugineuses. La multifréquence permet de passer partout même à la plage. Gros désavantage, ces détecteurs sont très lents à réagir entre deux cibles et souffrent d’un syndrome de masquage des cibles, c’est à dire qu’en terrain très pollué, certaines cibles seront manquées sur les modèles dont la réactivité entre deux cibles ne peut etre ajustée, notamment si une petite pièce se trouve à coté d’un clou; c’est le cas le plus connu.

détecteur de métaux minelab ctx 3030
Le Minelab CTX 3030 est un concentré de technologies étanche à 3m

Chez WHITE’S et FISHER, certains détecteurs opposent 2 fréquences pour pouvoir aussi être efficaces sur sable mouillé. Attention cependant, car le détecteur ne va pas choisir pour vous la meilleure fréquence en fonction du type de cible détecté. Le multifréquence ne vous permet donc pas de gagner en performance sur petites cibles/alliages (car en théorie il émet des signaux à haute fréquence….) ou en profondeur sur gros modules (en même temps l’appareil émet une onde de basse fréquence).  Non, le multifréquence est un passe-partout avant tout qui vous permettra homogénéiser vos performances dans le sens ou la profondeur sera plus constante même en terrain difficile. C’est pourquoi les performances de ces détecteurs dans l’air ne veulent pas dire grand chose. C’est dans le sol que cette technologie fait la différence. Cette technologie sert seulement à limiter les interférences électromagnétiques, notamment celles liées à la teneur en fer de certains sols comme nous l’avons expliqué, mais aussi d’etre moins sensibles aux EMI (electro magnetic impulsions), ces ondes qui perturbent vos détecteurs en zone urbaine, près d’une ligne de chemin de fer ou sous une ligne à haute tension. Attention donc de ne pas vous laisser piéger par certains boniments commerciaux.

Achat de détecteurs de métaux CZ3D de Fisher
Les CZ de Fisher utilisent aussi plusieurs fréquences.
Ici le CZ5 et son successeur le CZ3D.

Les avantages du multifréquence : passe sur tout type de sol même très minéralisé, permet de détecter sur sable mouillé noir à la plage, limite les perturbations liées aux ondes electromagnétiques

Les inconvénients du multifréquence : réactivité moindre, phénomène de masquage des ferreux, technolgie couteuse (le moins cher des appareils coute 700 euros !), elle induit plus d’électronique et donc un surpoids.

Vous serez intéressé par:

accessoires pour détecteurs de métaux

Les accessoires de détection

Au delà du casque, de l’outil d’extraction et du protège-disque qui sont indispensables pour prospecter, d’autres accessoires peuvent se

Lire la suite...
quadruple escudo en or de Jean V du Portugal

Un Quadruple Escudo en or trouvé en Martinique avec un détecteur

Le rêve de tout prospecteur n’est-il pas de trouver une monnaie en or « du Nouveau Monde » ? C’est ce que

Lire la suite...
monnaie romaine tres rare trouvée avec un détecteur de métaux

Un denier romain MONUMENTAL !

Vu dans le magazine Le Fouilleur n°61 actuellement en kiosque l’histoire de ce monumental denier trouvé par Cortico. Nous

Lire la suite...

Mobile Sliding Menu