Les détecteurs pour pépites d’or

Dans Guides d'achat
vente de détecteurs d'or en ile de france

>>> Règle n°1 : Ne soyez pas crédule, l’appareil miracle n’existe pas

La détection de métaux repose sur des principes scientifiques. Nous sommes au XXIème siècle, l’homme a marché sur la lune, et pourtant aucun appareil sur le marché n’est capable de vous indiquer ce qui se trouve exactement sous nos pieds même à faible profondeur. Avant de considérer l’achat d’un détecteur qui ne « trouve que l’or jusqu’à plusieurs mètres de profondeur », ou bien d’un radar de sol voir d’un détecteur grande profondeur, nous vous invitons vivement à lire cette page jusqu’en bas.

>>> Comment détecter l’or ?

Depuis 2008, plusieurs ruées vers l’or ont eu lieu en Afrique. Cliquez ici pour en savoir plus sur celle du Soudan, et ici pour connaitre celle qui secoue Mali, Guinée En 2015 ce fut le tour du Tchad, et en 2016 la Mauritanie et toute l’Afrique Centrale. Beaucoup de clients font leurs achats en France car beaucoup de copies chinoises ou d’appareils ne fonctionnant pas sur terrains minéralisés circulent en Afrique. En tant que n°1  des ventes en France, nous ne proposons que des produits de qualité et aucun gadget ; nous sommes représentants officiels des marques Minelab, Teknetics et Fisher qui proposent les meilleurs détecteurs optimisés pour l’or. Beaucoup de clients nous appellent pour acquérir des produits ne détectant que l’or. Sachez que c’est impossible. Un détecteur de métaux permet de discriminer certains métaux comme le fer. Vous pouvez donc rejeter les clous et ferrites (hotrocks). Si vous choisissez de rejeter l’aluminium qui se trouve juste au-dessus du fer dans l’échelle de conductivité de métaux alors vous éliminerez l’or au même moment. Il ne faut pas oublier que l’or se trouve souvent au contact d »autres minerais et que les sols africains ou australiens sont bien souvent moins pollués qu’en France. Ainsi nous vous conseillons de détecter tous les métaux, c’est à dire de ne pas rejeter le fer et de vous mettre en mode « tous métaux ». Ceci permet de gagner en profondeur.

La recherche de l’or natif suppose la détection de pépites et donc de petits objets, un détecteur traditionnel fera donc l’affaire. La recherche de petites pépites s’effectue donc jusqu’à 50cm maximum. Si votre pépite est plus grosse vous pouvez descendre plus en profondeur. Pour détecter une concentration de métaux type gisement vous pouvez opter pour un radar de sol. Dans la plupart des cas, commencez par un « petit » détecteur type VLF mais avec une fréquence minimum de 14kHz (pas en dessous !) ou un Induction pulsée. Vous l’aurez compris, on ne parle pas de « détecteur d’or » mais de détecteurs optimisés pour la recherche de pépites d’or.

 header-or2

>>> La détection « uniquement » de l’or est donc impossible

Une question qui revient souvent attrait à la nature des métaux détectés. Comme expliqué ci dessus, on ne peut pas ne chercher « que l’or ou l’argent » avec un détecteur. C’est impossible. Techniquement une pépite peut être plus ou moins pure et de taille différente, et peut donc indiquer sur un écran une valeur allant de 40 (valeur proche du fer), 55 (valeur de l’aluminium) jusqu’à 90 (valeur d’une grosse pépite proche d’un gros morceau de bronze/cuivre/alu). Les machines permettent de détecteur toute cible métallique et pas seulement un type. Les détecteurs diamants n’existent pas non plus, ce sont des escroqueries. Pensez-vous vraiment que si de telles machines existaient, le prix de l’or et des diamants serait encore aussi haut ? Pourquoi perdre notre temps à vendre de telles machines alors que nous pourrions nous même gagner beaucoup plus d’argent en allant traquer la pépite. Si vous partez à la recherche d’or, vous exhumerez obligatoirement d’autres métaux pas forcément précieux et certains déchets.

>>> Qu’entendez-vous par Grande Profondeur ?

Il existe deux types de détecteurs de métaux. Les détecteurs de métaux dits traditionnels ou de loisirs qui sont équipés de petits disques et utilisent généralement la technologie VLF. Ils permettent de détecter une pièce de monnaie de 3cm jusqu’à 30cm et une cible plus grosse type coffre, casque de 60cm jusqu’à 60-70cm. Plus la cible est petite plus, la profondeur de détection est faible. Pour une pépite, cela dépend donc de son diamètre.

La 2ème catégorie concerne les détecteurs dits « grande profondeur ». Ils sont dédiés à la recherche de grosse masse, c’est à dire d’objets autres que les petites pièces. Par convention, on parle de grosse masse à partir d’un objet mesurant la taille du poing fermé. Dans la catégorie grosse masse on retrouve coffres, trésors, statuettes, vaisselles mais aussi des objets militaires divers. Ces détecteurs sont en vente libre en France et équipent certains services archéologiques. Il existe plusieurs types et technologies de détecteurs grande profondeur. Pour trouver une pépite, un radar ou un détecteur à cadre vous sera donc inutile car ces machines sont dédiées aux grosses masses.

bien acheter un détecteur d'or

>>> Atteindre une profondeur de plusieurs mètres sur une pépite est impossible

Détecter une pépite (grosse ou petite) ou une pièce d’or à plus de 1mètre est impossible quelle que soit la machine. Un appareil VLF ou PI à disque pourra détecter à une cinquantaine de cm pas plus. Un radar de sol pourra localiser un gisement à plusieurs mètres mais pas une simple pépite. Un appareil PI de 1mètre à cadre (et non à disque) pourra trouver une pépite de la taille d’une canette de coca à quasiment 1mètre mais pas plus ; les pépites de cette taille sont d’ailleurs plutôt rares ! On parle de 2 mètres pour un coffre de 60cm, et de 4-5 mètres pour des cibles de la taille de voitures !

>>> De l’intérêt des grands disques

Afin de couvrir plus de surface et de gagner en profondeur, vous pouvez adjoindre un grand disque à votre détecteur. Ces disques de diamètres supérieur à 38cm sont généralement optionnels et conçus non pas par les fabricants eux même mais par des marques qui ne font que cela comme Detech, NEL, Corslabs. Un grand disque coute entre 180 et 350 euros et est un réel plus. Vous pouvez l’acquérir au moment même de l’achat en pack ou bien plus tard.

>>>Apprenez à reconnaitre les arnaques

Que dire de ces machines fantaisistes qui vous proposent de localiser de l’or à plusieurs centaines de mètres. Ces « long range locators » ne reposent sur aucun principe scientifique, ce sont simplement des baguettes de sourcier fonctionnant avec une batterie. Hélas plusieurs marques et revendeurs proposent ces petits boitiers pour des sommes de plus de 5000 euros. Nous fleuretons ici avec le domaine de l’escroquerie et de la fraude. Les vidéos de ces produits sur internet portent à sourire, mais elles trompent beaucoup de gens chaque année. Vous voulez détecter un puit, ou une cavité, faites donc appel à un professionnel (sourcier) ou bien utiliser deux baguettes en cuivres, cela vous coutera beaucoup moins cher pour un bien meilleur résultat ! Vous pourrez la compléter par un Radar par la suite. Ne croyez pas aux boniments des arnaqueurs qui sont légions. Si un produit de vante de détecter une pepite ou un bijoux en or à plusieurs mètres, s’il se vante de vous donner une forme/composition/profondeur précise de la cible, de ne trouver que l’or, l’eau ou les diamants, il s’agit d’une arnaque ! Ne faites pas confiance à cleui qui vous la vend et ce même s’il s’agit d’un magasin.

>>>L’indication de la profondeur est très imprécise

En Afrique du nord, les clients exigent des détecteurs avec écran, ou que l’on peut relier à des ordinateurs car certains fabricants malhonnêtes les ont présenté comme « nécéssaires ». Là encore, ceci peut etre utile pour régler l’appareil ou sauvegarder un rendu (scan), mais en aucun cas cela vous permettra d’en savoir plus sur la nature de l’objet. Vous ne pourrez pas connaitre la profondeur de l’objet. En fonction de la force du signal, certains appareils grande profondeur comme le Jeohunter our le Ground Exper sont capables d’extrapoler la profondeur de la cible, mais cela reste imprécis et soumis à vos réglages

>>>Aucun n’appareil ne peut vous montrer ce qu’il y a sur le sol

Même avec un ordinateur ou un ecran, aucun appareil ne peut vous montrer la forme ou la matière de l’objet sous le sol. Les radars de sol restent très imprécis, au mieux vous pouvez voir la longueur approximative de l’objet. Le Ground Exper, si vous balayez proprement peut matérialiser une forme grossière (large ou ronde) selon la cible. N’en espérez pas davantage. Cela a peut d’importance car de toute façon il faut creuser sur toutes les cibles afin d’être certain de ne rien manquer. En effet, si vous choisissiez d’éliminer le fer, vous risquez de manquer de petites pépites à proximité surtout en rivière ou dans une mine (l’or est souvent au contact de fer).

>>>Attention à la minéralisation du terrain

En Afrique, en Australie ou dans les DOMTOM (terres volcaniques), les sols sont très minéralisés; les terres propices sont souvent rouges ou noires. Ceci peut contrarier votre détecteur VLF. Soyez certain que votre machine comporte un réglage manuel de l’effet de sol pour compenser cette minéralisation intense. Privilégiez aussi un détecteur haute fréquence (14, 18kHz ou plus) qui sont très performants sur les petites cibles type pépites et bien meilleur en terrain minéralisé. Un détecteur à induction pulsée (PI), sera quasiment insensible à la minéralisation, c’est pourquoi ils sont très prisés pour la recherche d’or et ce même s’ils sont quasiment incapables de rejeter les métaux (ils travaillent uniquement en mode tous métaux).

>>>Notre sélection de détecteurs

Nous avons dressé pour vous une sélection de détecteurs VLF optimisés pour la recherche des pépites d’or. Le budget commence à 600 euros pour un appareil type T2 et va jusqu’à 10000 euros pour les Minelab GPZ. Pour un tarif inférieur à 1000 euros les machines les plus efficaces sont les Teknetics T2 et G2, les Fisher Goldbug. Pour un budget supérieur à 3000 euros, les minelab GPX 4500, 5000 et GPZ7000 sont les références en la matière. Certains PI sont même étanches comme le Minelab SDC2300 et le Garrett ATX.

 Cliquez ici pour accéder à notre sélection

 

Vous serez intéressé par:

disque 33cm pour detecteurs de metaux

Comparatifs des disques 33cm Karma, Detech et NEL

3 marques proposent des disques de 33cm, le diamètre le plus polyvalent parmi les grands disques. Nous les avons

Lire la suite...
magazine tresor et detection

Le Fouilleur 63 en kiosque le mardi 3 juillet

Le Fouilleurn°63 est en kiosque à partir du mardi 3 juillet 2017//. Dans ce numéro de 64 pages, retrouvez

Lire la suite...
comparatif des detecteurs de metaux a petit budget pour debuter

Comparatif des détecteurs pour débuter (179 à 449€)

La question qui revient le plus souvent parmi nos lecteurs ou sur les réseaux sociaux est de savoir «Quel

Lire la suite...

Mobile Sliding Menu